Qui est-elle ?


Marie nous arrive tout droit du milieu culturel lyonnais. Immédiatement après ses études de littérature, elle entre au service Edition et communication de l’Opéra de Lyon. Passionnée de littérature européenne et d’auteurs contemporains, parmi lesquels Serge Doubrovsky, la voilà en charge de rédactionnels tous terrains : textes des brochures de saison, programmes de soirées, dossiers de presse, programmations scolaires et supports pédagogiques, commandes de textes sur des compositeurs programmés, parfois délégués à des musicologues à choisir minutieusement, elle collabore également aux recherches iconographiques.
Sur 17 années, son métier évolue dans un contexte pétillant de rencontres d’artistes et collaborateur-rices venu-es des quatre coins du monde, dont les besoins d’appartenance se traduiront souvent par une ambiance de travail resserrée et chaleureuse. Cependant le rythme croissant des demandes et l’hypocrisie des affichages brandis par la communication entament ses motivations. Si Marie croit au pouvoir des mots, elle se défend de les employer pour orienter artificiellement une réalité, dissimuler ou tromper.
Voilà défini le concept de la communication honnête, théorisée par Sauveur Fernandez, bannière sous laquelle elle placera désormais l’éthique de sa profession. Stéphanie Gentilhomme, rencontrée en Drôme, lui en dévoilera quelques mois plus tard les tenants et aboutissants.

Que fait-elle aujourd’hui ?

Marie s’est décidée à quitter le Lyonnais pour la Drôme, et des rencontres précieuses vont ponctuer son chemin. Celle de Sylvain Dumas tout d’abord, instigateur d’une formation destinée aux créateurs d’entreprise, qui avec son équipe, lui insufflera une énergie extraordinaire et des réflexions très pertinentes. Il lui ouvre les portes des synergies du co-working. Le réseau relationnel noué dès ce moment se révèlera fortement structurant pour la construction du projet de Marie.


Depuis septembre 2017, elle propose ainsi ses services de rédactrice pour les professionnels. Elle aide à définir des chartes éditoriales, rédige des contenus de site, ou répond à des demandes plus particulières comme les supports pédagogiques d’une boulangerie pédagogique. Autant de milieux professionnels contrastés et inattendus, de rencontres avec des professionnels passionnés, qui font écho à son besoin de diversité. Cette richesse humaine ne lui laisse pas un instant pour regretter les ors du monde de la culture. Elle se régale d’écrire sur des métiers éloignés de son univers d’origine.

En outre, la rencontre avec la graphiste Céline Duchier débouche sur la vision du collectif “Drôme de Com“. Autour de collaborations à géométrie variable, sont réunis les 5 métiers nécessaires à la réalisation d’une campagne de comm : graphiste, concepteur de site web, spécialiste de community management, chargée de relations médias et événementiel, rédactrice de contenu éditorial, auquel s’ajouteront peut-être à terme les services d’un-e vidéaste. Le collectif est lancé, hébergé chez la couveuse d’entreprise Solstice. Il fonctionne sur la base d’une simple convention, sans hiérarchie aucune, ce qui nécessite de trouver un terrain d’entente à chaque réunion, gage de liens forts et atypiques en entreprise.


 

Et pourquoi L’Usine Vivante ?

Lorsqu’elle lance son activité individuelle, c’est tout naturellement que Marie s’y installe, séduite par la diversité des profils et l’aménagement charmant de bric et de broc des lieux.

 

Plus d’infos

Contactez Marie ISSEREL
Decouvrez son site web : https://www.cartouche-fabrique-ecrits.com/
Et le site de Drôme de Com : http://www.drome-de-com.fr/