Séverine Bailly

Designeuse végétal

Rhizome

En quelques mots :

A cinq ans, dans mon petit jardin aux milles couleurs, binette à la main au milieu des cosmos plus hauts que moi, je disais : « Quand je serai grande, je travaillerai avec les plantes ! ».  Il m’aura fallu attendre mes 41 ans et un parcours professionnel dense pour me lancer enfin. Mais toutes ces expériences – de ma formation de comptable, en passant par la grosse industrie puis de belles années dans le monde de l’art et de la culture – viennent nourrir Rhizome. Je pense que mon installation dans la Drôme, après plus de 20 ans en zones métropolitaines, y est pour quelque chose dans cette plongée dans mes souvenirs d’enfance. 

Femme passionnée, curieuse et animée par une vision à écran large de la société, il se cache pour moi dans chaque pot, derrière chaque plante, le prétexte de mettre les gens en lien, entre eux et avec le monde qui les entoure. Rhizome évoque tout cela pour moi. Cette aventure, je la souhaite en mouvement permanent et je la définis comme une jardinerie urbaine et conviviale. Derrière cela se déploie la plante verte dans tous ses états. 

La structure, les projets en cours… :

Du salon à la cuisine, du bureau à la salle d’attente – chaque espace de nos intérieurs peut se transformer en un cocon de verdure. Rhizome prend plaisir à accompagner les personnes dans une jungle qui leur ressemble. Dans cette envie Rhizome se décline en 3 pots:

A l’atelier : plantes vertes – cactées – pots – créations – conseils (ouvert à tous et toutes ! les mardis – jeudis – vendredis de 10h à 12H30 et de 14h à 18h / possibilité rdv)

In situ : Dans une démarche personnalisée et contextualisée Rhizome vous accompagne de la conception à la réalisation de votre aménagement végétal pour intérieurs et petits espaces extérieurs (pour particuliers et professionnels) 

Dérives : ateliers rempotage, apéros boutures, rencontres, vente éphémères et nomades au bureau ou à la maison, résidences, etc.

Pourquoi avoir choisi d’intégrer l’Usine Vivante ? :

Gilles Clément (jardinier, paysagiste, philosophe, …) défend l’idée de tiers paysage, le jardin planétaire et de jardin en mouvement. L’Usine Vivante est une belle réalisation de ce concept. Rhizome aurait pu s’implanter dans un local commercial lambda, mais il aurait manqué toute la dimension humaine et d’expérimentation vivante qui se déploie à l’Usine. C’est un contexte où l’on travaille, mais pas que, c’est aussi un lieu de vie, de rencontre, d’émulsion, de fête, de création d’imaginaire…Et puis Rhizome porte bien son nom et aime tisser du lien… donc…