Devenir bénévole

À L’Usine Vivante ?

1/ Découvrir → Pour commencer, vous pouvez lire en détail ce site web, lire les textes fondateurs, et passer lors d’une visite de l’usine (le 1er mercredi de chaque mois à 14h) où vous pourrez échanger avec l’animatrice du lieu et lui poser toutes vos questions.

2/ Adhérer → Si le projet vous plaît, c’est le moment d’adhérer et de rejoindre une commission, en fonction de vos envies et pas nécessairement de vos compétences ! L’intégration aux commissions se fait au fil de l’eau. Vous êtes donc invité à venir à la prochaine commission programmée et visible sur l’agenda. Si vous êtes un peu timide pour venir directement, vous pouvez également prendre RDV avec l’animatrice (cf. ci-dessous), elle vous expliquera le fonctionnement de l’association plus en détail et les missions actuelles des commissions.

3/ Agir → Après une ou deux réunions en commission, vous pouvez vous emparer de missions. La seule règle qui s’applique est la suivante : si vous prenez une mission, vous vous engagez à la faire ou a trouver quelqu’un pour vous remplacer en cas d’impossibilité.

Pour prendre rendez-vous et devenir bénévole, complétez le formulaire suivant :

 


Mais au fait, comment sont prises les décisions ?

 

L’Usine Vivante est un lieu mais aussi et surtout une association dont les objectifs sont la rencontre entre les acteurs locaux, le partage de connaissances et la participation citoyenne. La gouvernance est un sujet important pour l’association et fait l’objet de réflexions régulières.

Voici les acteurs de la gouvernance de L’Usine Vivante et leur fonctionnement.

Les Commissions

Il existe actuellement 6 commissions de travail à l’Usine Vivante. Celles-ci sont composées d’un nombre illimité de bénévoles (actuellement 5 à 10 selon les commissions) et l’entrée est ouverte à tous-tes. Chaque commission est souveraine dans sa prise de décisions, relativement aux missions qui lui sont confiées. Un membre du conseil d’administration est nécessairement présent dans chaque commission, assurant ainsi la communication entre le CA et la commission, il est référent de cette commission. Son rôle est d’animer et il est le garant des valeurs de l’association.

Être membre d’une Commission permet :

  • d’apprendre de nouvelles compétences
  • de rencontrer de nouvelles personnes
  • de participer à de micro-projets

Cela implique :

  • d’être adhérent à l’association et donc d’en respecter les statuts et règlements
  • de respecter et appliquer les décisions prises lors des réunions
  • de participer aux réunions ou de s’excuser
  • de se sentir moralement responsable de la bonne conduite et tenue de L’Usine Vivante.

Les missions des commissions :

La commission communication : elle a pour mission d’une part de définir la stratégie de communication et d’autre part de gérer la communication externe afin de faire connaître les activités de L’Usine Vivante.

La commission technique : elle assure la maintenance technique et informatique du lieu en travaillant à la réalisation des plans et en coordonnant les travaux.

La commission vie de l’association : elle a pour objectif de créer du lien entre les acteurs du projet mais aussi avec en proposant des activités et des services de partage pour favoriser la rencontre.

La commission finances et juridique : elle gère les questions financières, fiscales et juridiques de l’association au quotidien et travaille à la recherche de financements.

La commission événementiel : elle a pour mission d’impulser et d’organiser des événements en lien avec les autres commissions et les bénévoles de l’association, seule ou en partenariat.

La commission vie quotidienne : cette toute nouvelle commission a pour mission d’améliorer le confort des résident-es au sein de l’espace de coworking et de tisser des liens entre chacun.

Le Conseil d’administration (CA)

L’association est pilotée par un Conseil d’Administration comprenant 3 à 15 membres, il est composé aujourd’hui de 12 bénévoles

Les missions du CA sont :

  • La planification, à travers le phasage du projet et définition du rétro planning
  • La stratégie d’avancement globale par la coordination des actions des commissions
  • Les questions politiques en assurant les rendez-vous avec les élus et les collectivités
  • La gestion du mode de gouvernance par la réflexion et la construction de la gouvernance de l’association
  • Les gestions des ressources humaines et donc des salariés
  • Les relations avec les propriétaires du lieu à travers des échanges et discussions avec eux
  • De faire respecter le règlement des lieux : lorsque des manquements au règlement ou aux statuts de l’association sont remarqués, le CA se charge de prendre les mesures nécessaires.

Le Conseil d’Administration se réunit tous les 15 jours selon un ordre du jour définit au préalable, en fonction des actualités. Le compte rendu, qui définit les actions à mener, est disponible pour tous les bénévoles à l’issue des réunions