Aurore Flipo

Chargée de recherches

Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat

En quelques mots :

Sociologue, j’ai travaillé pour ma thèse sur le sujet des migrations de travail intra-européennes. Après 5 ans passés à Paris et dans plusieurs pays européens, je suis revenue dans la région Rhône-Alpes dont je suis originaire en 2012. Depuis, j’ai été chargée d’enseignement à l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble et j’ai travaillé pour divers employeurs, dans les domaines de la sociologie du travail, des politiques publiques, et dans la conception d’enquêtes.

La structure, les projets en cours… :

Je suis actuellement chargée de recherche pour l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat (ENTPE à Vaulx-en-Velin), dans une équipe qui travaille sur l’aménagement durable des territoires et plus précisément sur les politiques de mobilité. On s’intéresse au rôle des espaces de coworking dans la reconfiguration des mobilités (trajets domicile-travail, modes de transport, choix du lieu de résidence…) dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour comprendre si et comment ils peuvent contribuer au développement durable des territoires, urbains et ruraux. Je suis aussi chercheure associée au laboratoire de sciences sociales grenoblois PACTE, dans l’équipe “Justice sociale”.

Pourquoi avoir choisi d’intégrer l’Usine Vivante ? :

La possibilité de rencontrer de nouvelles personnes, de découvrir de nouveaux métiers, et de construire un collectif autour d’un lieu tout en gardant son activité professionnelle… voilà ce qui m’a amenée ici. Le fait que mon projet de recherche actuel inclue les tiers-lieux m’a donné l’opportunité d’intégrer ce souhait dans mon travail.