Le 12 octobre 2019, L’Usine Vivante a ouvert grand ses portes pour fêter les cinq sens ! Des dégustations, une séance d’écoute, des concerts, différents temps d’échange, le “beau” dans l’espace public… Il y en a eu pour tous les goûts ! Retour en quelques mots et images sur cette journée festive qui a rassemblé 350 curieux.ses.

11h, la fête commence ! L’Usine accueille ses premiers visiteurs.euses avec un beau barnum à l’entrée de la cour. Sous celui-ci, une petite équipe souriante invite les passant.es à découvrir le lieux et à participer aux ateliers prévus tout au long de la journée. Un superbe plan dessiné à la main illustre la topographie de la cour et les différents espaces disponibles.

  • Entrée de la fête

L’équipe de bénévole s’active aux frites, bio et maison, pour que les participant.es puissent déguster leur repas avant de participer aux ateliers. Le plaisir des sens commence déjà : avec les frites, des salades de carottes, betteraves, laitues et boulgour sont proposées, accompagnées de bonnes sauces. Et en dessert, c’est Antonine et Alice qui proposent des pâtisseries concoctées la veille au soir, avec amour et délicatesse pour un rendu esthétique et délicieux ! Clin d’œil spécial au fondant au chocolat-chataigne, d’un goût exquis.

13h, c’est parti, les ateliers et tables-rondes commencent ! Radio Saint Férréol ouvre le bal avec ses Oreillettes et un reportage très touchant au sujet d’une personne qui a perdu le sens de l’odorat. “C’était vraiment un moment intéressant, de prendre conscience de l’importance d’un sens qu’on néglige et qui est pourtant si important. Le témoignage m’a presque donné les larmes aux yeux, tellement cela à l’air dur de ne plus rien sentir” nous partage un auditeur.

Les ateliers de dégustation s’enchaînent ; le café torréfié à L’Usine (🖤 Kaffa Roastery) et le miel présenté par Marine remportent un grand succès ! Une participante est d’ailleurs positivement surprise du cadre soigné, “un peu comme un nid douillet”, proposé par l’atelier pour déguster le miel. “C’était une super expérience, très créative ! Marine, l’animatrice, nous a invité à goûter le miel puis dessiner ou écrire sur un papier nos ressentis. Je n’avais jamais fait cela, c’était un chouette moment, entre pédagogie et sensorialité”.

Des concerts (musique soukouss et bols tibétains), table-rondes et balades sensibles étaient également proposés. De nombreuses personnes ont assisté au conte de Judicaël sur “le délice d’être soi”. “C’était un très beau témoignage sur la féminité et la maternité de nos jours. Sensible et intime, sans tomber dans le voyeurisme, j’ai vraiment aimé la voix magnifique de la conteuse”, nous raconte une personne à la sortie.

Des sourires, du partage, des bons produits et de beaux échanges, c’est la recette d’un événement réussi à L’Usine Vivante !
Grand merci à tous.tes les bénévoles et intervenant.es qui ont permis la réalisation de cette journée.
Et gardez un oeil sur notre agenda pour connaître la date du prochain (probablement au printemps).